Les chevaliers du “vice-“, un danger en danger?

Les chevaliers du “vice-“, un danger en danger?

Precipice

Question ambigüe…de qui parle-t-on? Vous voyez certainement qui est au centre de notre attention.

 

Cette strate intermédiaire de ceux qui ont le plus à perdre, qui sont le moins flexible, issue d’un monde ancien ayant besoin d’une hiérarchie contrôlante. Toxique également par la propagation de ce style vers les personnes dont ils ont la responsabilité. Ces dernières répliquant le mode de pensée de leurs mentors.

 

Pour nous, ils sont en danger pour deux raisons:

 

1. Le VUCA

Une mort annoncée pour qui n’adapte pas son comportement.

 

Volatilité: La nature et la vélocité du changement, de plus en plus fort et de plus en plus rapide chaque jour qui passe.

Incertitude: Ne jamais vraiment savoir quoi, nous évoluons dans un monde où les certitudes n’existent pas.

Complexité: Un monde de plus en plus connecté, où les problèmes et les solutions sont connectées entre elles.

Ambiguïté: Le flou de la réalité, le potentiel d’erreurs de lecture, la confusion de cause à effet.

 

A transformer en Versatilité, Unité, Candeur et Assessment

 

Cela demande une nouvelle approche pour le recrutement: Tester le potentiel plus que les compétences existantes.

 

 

2. Le changement de paradigme

Qui les dépasse complètement. Un monde qui change, évolue. Qui sera différent demain d’aujourd’hui.

 

Aujourd’hui, cette main armée est plus un passif qu’une valeur. Heureusement, un passif est une opportunité pour qui sait détecter la manière dont elle peut créer de la valeur. Ce qu’ils ont: des connaissances techniques et métiers, les rendant indispensables pour les transmettre aux générations futures.

 

C’est une question de générations. Ils ne sont pas pré-cablés pour ça. D’où la nécessité de travailler ensemble pour la recherche de solutions. Chacun apportant sa vision des choses et son opinion. Ses besoins et ses ressources. Une combinaison de génération papy-boomer, X, Y et Z.

Pour répondre à notre question initiale, oui s’ils ne changent pas…avec des conséquences désastreuses pour tout le monde.

Non, s’ils prennent conscience du rôle de pivot qu’ils ont à jouer dans la transition d’un modèle à un autre.

Comment jouer ce rôle? Suivre une méthode pas-à-pas de transition en utilisant l’économie systémique décrite dans « Le Nouveau Jeu Economique« .

 

Team UHDR

Print Friendly