Tremblement de terre social en vue?

Screen Shot 2014-10-29 at 09.43.46

 

 La prochaine crise ne sera pas économique, elle sera sociale. Information de première  main communiquée discrètement et en privé par le monde politique et des dirigeants de  haut vol.

 

 

Screen Shot 2014-10-29 at 09.22.17

Familier avec ce genre de titres? (Source: Lesoir.be)

A peine avons-nous un nouveau gouvernement que les préavis de grève s’enchaînent. La grogne sociale bouillonne. Nous lisons régulièrement dans la presse que le dialogue social est rompu. Parfois, nous nous demandons s’il a un jour existé. Un dialogue constructif, transparent, à la recherche de solutions, co-créer plutôt que camper sur ses positions. Positions établies dans un monde radicalement différent et qui n’ont pas changé depuis des années alors que le monde évolue. Les syndicats sont également amenés à évoluer, mais ça c’est pour un prochain article!

Une crise sociale rappelle également une crise identitaire, ou la difficulté d’avoir une identité propre. C’est applicable à un individu, mais également, aux entreprises.

Y a-t-il une issue?

Oui! Pour commencer le dialogue et à défaut de les supprimer –  ce sera pour dans quelques années – il y a moyen de rapprocher les niveaux hiérarchiques et les différents niveaux de pouvoir. Ce rapprochement commencera par définir ensemble l’identité de l’entreprise.

Comment?

1/ Commencer par donner du sens aux activités! Répondre à la question primordiale “Quelle est l’excellence de notre entreprise? Sa raison d’être?” Cette réponse va servir d’élément fédérateur et mobiliser les employés. Les faire participer au projet d’entreprise dans la même direction. Cette prise de conscience du “pourquoi” fait partie intégrante du mode de pensée de la génération Z…

2/ Utiliser l’intelligence collective: Cette excellence n’est pas définie par le dirigeant et son comité exécutif. Elle doit être définie en intelligence collective. Avec des membres de différents niveaux hiérarchiques et de départements différents.

3/ Re-focaliser l’entreprise sur les vrais enjeux du moment. 

Cela permettra de mettre les talents de chacun au service de la en mission de l’entreprise. Avec pour méta-conséquence positive, une amélioration du climat économique national.

 

Un outil utile pour engager la discussion: La roue des fonctions vitales

Screen Shot 2014-10-29 at 09.49.59

 La roue des fonctions vitales

Derrière chacune d’elles se trouvent des enjeux fondamentaux. Trouver à quels enjeux répond l’entreprise permet de définir le sens qu’elle apporte. Ce peut être dans une fonction totalement différente de celle pensée “a priori”. Nous l’avons utilisée avec succès chez plusieurs de nos clients. Les résultats sont à chaque fois spectaculaire!

 

Si rien ne change, la terre va se mettre à trembler…

 

 

Print Friendly